Steve Dunn


Psallette_SteveChef de choeur et d’orchestre

Né en Angleterre en 1970, Steve Dunn reçoit sa première guitare à l’âge de 9 ans. En 1981, sa famille s’établit à Genève. Pendant son adolescence, il joue de la guitare électrique et chante ses propres compositions dans divers groupes de rock. C’est ainsi qu’il prend goût à la direction musicale. Il entreprend également des études de guitare classique, de piano, de chant et de théorie musicale. Plus tard, il étudie la direction chorale avec Michel Corboz et la direction d’orchestre avec Eric Bauer, Chen Liang-Sheng et Laurent Gay.

Pendant ses études au Conservatoire Supérieur de Genève, il est choriste à l’Ensemble Vocal de Lausanne. De 2004 à 2008, il y effectue un travail d’assistant pour son chef, Michel Corboz, en préparant notamment le chœur pour des concerts avec l’Orchestre de la Suisse Romande. Cette expérience lui permet de chanter tout le répertoire de ce chœur prestigieux et d’en diriger une grande part lors de répétitions.

Directeur du Chœur Norvégien de Genève (CNG) dès sa fondation en 1996, il y apprécie beaucoup le travail en petit ensemble ainsi que le répertoire scandinave. Il accorde une place de prédilection à Grieg avec Fire Salmer, Ave Maris Stella et des arrangements qu’il réalise, mais aborde aussi les compositeurs norvégiens contemporains comme Hovland et Nystedt. Avec le CNG, il se plaît en outre à interpréter des chants folkloriques et festifs.

Steve Dunn est à la tête de l’Ensemble Vocal de Neuchâtel (EVN) depuis 2001. Avec ce chœur, il dirige notamment Judas Maccabaeus et Chandos Anthems (7, 9, 11) de Haendel, Actus Tragicus de Bach, le Stabat Mater de Haydn, Elias de Mendelssohn, Ein Deutsches Requiem de Brahms, la Petite Messe Solennelle de Rossini ainsi que des œuvres de compositeurs contemporains neuchâtelois comme le Magnificat de Steve Muriset, commande de l’EVN, et la Wahnfried Symphonie de Bertrand Roulet. Il dirige aussi des œuvres « crossover » comme la Misa a Buenos Aires du compositeur argentin Martín Palmeri, la Misa Pacha Mama du bolivien Juan Arnez et des chansons des Beatles dans des arrangements des Swingle Singers.

En 2010, Steve Dunn prend la direction de la Psallette de Genève et élargit son répertoire avec des œuvres telles que Passio d’Arvo Pärt, Amao Omi de Giya Kancheli, Magnificat de Bach, Te Deum and Benedictus d’Elgar, Messe pour double chœur de Vaughan Williams ainsi que celle de Frank Martin. Il dirige également des Psaumes (42, 95, 115) de Mendelssohn, Nelsonmesse de Haydn, le Messie de Händel, Requiem de Duruflé et de Fauré.

En 2013 il a réuni l’EVN et La Psallette pour interpréter la Berliner Messe d’Arvo Pärt et le Requiem de Karl Jenkins.

Steve Dunn est maître de chapelle à l’Église Sainte-Thérèse de Genève depuis 2002. Cette activité lui permet d’interpréter des pièces sacrées de compositeurs comme Byrd, Palestrina, Victoria, Lotti, Haydn, Reinberger dans leurs contextes liturgiques. En septembre 2013 Steve Dunn a (re)créé la Maîtrise de Sainte-Thérèse.